Collectifs, associations, citoyens qui se retroussent les manches, Nice fourmille de passions

Rencontres Télé Chez Moi

La librairie alternative «Les mots du monde» fêtait comme il se devait ses 4 ans : expos dans la rue, chorales militantes, discussions avec des auteur.e.s et surtout plein de sourires. Hors de question pour Télé Chez Moi de rater cette occasion pour tendre son micro et retracer cette bien belle aventure.

Alain Damasio nous a accordés gentiment une longue interview et nous parle de sujets aussi divers que la colapsologie, la création littéraire, l'anticapitalisme, la relation au vivant ou la parentalité, tout en conservant sur l'avenir un optimisme inébranlable.

D'octobre à avril, notre équipe a suivi la construction d'une comédie musicale, adaptée du "Jeu de l'amour et du hasard" de Marivaux, auprès d'élèves et professeurs de la classe de 3ème SEGPA d'un collège de Nice-nord. Une aventure intime avec des adolescents à qui l'on offre une raison d'être fiers d'eux.

Bienvenue dans l'Alternatif niçois, généreux et solidaire, punk et paillettes, de l'autre côté du miroir consumériste, faisant fi d'une société capitaliste à l'agonie, il trace sa route, se fédère et résiste. Antisexiste, antispéciste, dadaiste, écolo, hippie, vegan ou pas, politisé oui, l'Alternatif fait vivre la cité.

Ti'Pantaï est né de la rencontre de militants culturels pariant sur l'entraide entre des associations de la région niçoise, créer la force par le nombre et la complémentarité des collectifs dans lesquels ces activistes pragmatiques sont également impliqués.

Il s'agit d'une passion pour la pellicule, pour le Super 8, ce format de film développé par Kodak en 1965. À Nice, l'association Regard Indépendant défend depuis 20 ans la création cinématographique grâce à d'infatigables bénévoles, leur énergie, leur idée du partage et de la découverte.

Le vin naturel c'est avant tout une passion, un désir de créer de nouvelles saveurs sans artifices et dans le respect du raisin d'origine. Télé Chez Moi a plongé avec gourmandise et convivialité dans ces estaminets niçois pour vous offrir un p'tit ballon.

Un drôle de zèbre ! C'est d'emblée ce qu'on s'est dit lorsqu'on a rencontré Thierry, regard pétillant et rire contagieux. Ce qui se passe dans son lieu de vie est parfois décalé, mais toujours riche en concerts, théâtre, rencontres culturelles et artistiques. En plus, il anime même le yoga du rire !

Ketje, en belge populaire, signifie "p'tit gars". À Nice c'est le bistro d'en bas, toujours habité de belles âmes et de musique originale. Titi en est le patron, il a pris le relai pour faire vivre cette institution cinquantenaire.

Max et les graines, c'est une histoire d'inscription dans des millénaires de sélections de semences paysannes, une volonté de préservation et de transmission d'anciennes variétés de légumes.

Un samedi soir pas comme les autres à Nice : une soirée underground aux abattoirs pour l'anniversaire du précieux festival Sept Off qui fêtait ses 20 ans de vie associative, 20 ans de soutien à la création photographique.

Nice, alors qu'un arrêté interdit tout événement susceptible de provoquer des regroupements, les artistes de rue bravent quotidiennement cette décision mortifère pour faire vivre la cité. Ils s'installent dans la rue, sur une place ou une plage dans le but de partager leur passion et faire danser le public.

Le 9 mars 1960 retentit pour la première fois la «Symphonie monoton-silence» de Yves Klein. Le 28 avril 2018, pour les 90 ans de Klein, l'artiste niçois Benjamin Fincher proposait une installation sonore sur les toits du MAMAC de Nice et une performance où il réinterprétait à sa manière cette symphonie.

L'écologie de l'attention, vous connaissez ? Vous en êtes victime lorsque vous êtes sur Facebook qui monétise chaque seconde de temps de cerveau disponible et vous incite à rester connecté indéfiniment. Nicolas a fait son enquête sur le vol de notre attention.

C'est sur les traces de Henri, un poilu niçois, que nous sommes partis, un combattant malgré lui.

Henri a quitté Nice pour faire son service militaire. Loin de sa famille, son meilleur ami, son amoureuse et ses maîtresses, il est soudainement enrôlé dans la Grande Guerre.

C'est LE lieu incontournable de l'alternatif niçois, toujours plein de vie, de musique et de belles personnes.

La Zonmé, c'est une histoire d'amour.

Aux Liserons, quartier populaire de Nice-est, les histoires d'amour et de désordre s'entremêlent. C'est l'univers de ces oubliés dont Moussa s'empare pour faire changer notre regard en nous embarquant dans ses romans rocambolesques et poétiques.

Making of du clip de Kill The Moose "God Is A Messed Up Guy" tourné le 10 février 2018 au Chantier 109 (Les Abattoirs - Nice).

Le vernissage de l'exposition Vovere Votum était l'occasion pour Télé Chez Moi de rencontrer des acteurs culturels liés à ce lieu incroyable qu'est La Providence, une chapelle du XVIIème siècle logée au cœur du Vieux Nice, désacralisée et devenue un lieu social, démocratique, engagé et culturel. 

Eliott à fui sa vie étudiante parisienne pour bosser à la ferme. Avec des potes, il en crée une en Inde puis s'installe dans la Roya. C'est là que naît l'idée de 21 paysans.Un vrai projet de circuit court et un lieu en centre-ville où se mêlent joyeusement l'agriculture et la culture.

On dirait un squat d'artistes berlinois, sauf qu'on est au cœur du Vieux Nice, avec des "pigeons" (les résidents) qui ont le cœur sur la main. Normal que Télé Chez Moi y ait fait une immersion. Dans cette première partie, vous découvrirez ces lieux si habités, immeuble investi par des utopistes. 

Dans cette deuxième partie, nous faisons un peu plus connaissance avec les artistes qui habitent cet immeuble alternatif.

Le sourcier de Provence, un mythe pagnolesque ? C'est ce que Télé Chez Moi a voulu explorer cette semaine en rencontrant Jacky, radiesthésiste passionné. Que l'on y croit ou non, son art de trouver de l'eau est une expérience poétique.

plongée au cœur de la Villa Arson dans la création d'un OVNI filmique avec le réalisateur François Vogel et le créateur sonore Benjamin Fincher. L'association «Il était un truc...» propose une expérience décalée dans ce lieu pictural et anguleux à la Blade Runner qu'est cette école d'Art unique en son genre.

Le jardin du petit Pessicart est perché sur une petite colline de la ville de Nice. Lieu de transmission de valeurs humanistes et écologiques par l'organisation d'ateliers pédagogiques en permaculture, il est destiné à se rencontrer, apprendre et peut-être se recentrer sur l'essentiel.

 lutter contre le gaspillage alimentaire, créer du lien et réfléchir sur nos habitudes consuméristes. Embarqués dans une récolte nocturne avec les écocharlie Nice, nous avons fait des rencontres et vécu des moments de partage avec des citoyens qui décident d'agir.

Deux journalistes de Télé Chez Moi, partis au printemps à Tokyo pour un reportage de commande, se retrouvent sur les traces d'une légende japonaise. Au fil des rencontres et des paysages, nos envoyés spéciaux tissent des connections avec ce pays empreint de magie. 

Une idée toute simple, investir un café perdu dans une ruelle niçoise où plus grand monde ne passe. Colette tient son établissement depuis des décennies et deux collectifs ont décidé d'y ramener de la mixité sociale, de la musique, de la vie.

C'est à une jolie utopie que Ti'Pantaï nous a invités, une initiative inventive, écologique, faite de "vélorution", de musique et de partage. Vélo-école Cyclotrope et Les Éco-Charlie nous expliquent comment ils se retroussent les manches pour faire vivre leurs petites révolutions.

Télé Chez Moi est allé à la rencontre de plusieurs labels de musique, réunis par Super Issue et Alt_riviera à la Zonmé, lors de la convention de labels indépendants organisée dans le cadre du festival Easter In The Sun (du 14 au 16 avril à Nice).

L'association Ti Pantai organise des  Apéro Clean : "Réunir, partager, mettre en avant les énergies locales, voilà entre autres ce que nous proposons. Vous avez vu l’état de Coco Beach ? C’est dégueu ! Y’a du boulot et on compte sur vous". Télé Chez Moi vous ramène quelques images de cette initiative citoyenne.

La Zonmé organise chaque été le Estival Zen aux Les Bambous du Mandarin - avec Radio Chez Moi / Gérald Bordier / Evy indigo

Le festival CCM s'est déroulé du vendredi 15 au samedi 16 juillet 2016 dans l'arrière-pays grassois.

Une bulle de survie alors qu'à Nice régnait le chaos.

Making Of du clip musical Simple Dream, une expérience de tableau vivant avec l'artiste Thierry Raffestin.

et puis, en vrac...

  • Facebook Clean
  • YouTube Clean
  • Twitter Clean
  • Vimeo Clean
  • SoundCloud Clean